Plus de 1428 photos prêtes à imprimer ou pour valoriser vos projets ,

Tout savoir sur les filtres ND (filtres gris neutres)

gabarit-entete-filtre-nd

Qu'est ce que les filtres gris (ND)?

Je voulais réaliser cet article pour vous faire découvrir les filtres ND que j’affectionne particulièrement. Les filtres ND (Neutral Density) sont des filtres de densité neutre (gris) qui permettent de réduire la quantité de lumière entrant dans le capteur de votre reflex numérique.

Ce sont des filtres qui se vissent à votre objectif et disposent également d’un filetage avant pour accueillir d’autres filtres (polarisant ou un autre filtre ND). Il existe différents modèles selon le diamètre de l’objectif et selon la densité du verre (opacité).

Petit rappel : pour bien comprendre son utilité : Lors d’une prise de photo, votre reflex prend en compte 3 paramètres pour établir une bonne exposition de celle ci (l’ouverture, le temps et la sensibilité iso). La combinaison de ces 3 paramètres va influencer le rendu final de votre photo.


Il peut donc vous arriver (dans des conditions lumineuses très fortes – lorsque le soleil est au zénith) de ne disposer d’aucune amplitude pour jouer sur ces paramètres. Vous vous retrouvez donc limité à un temps de pose très très court (ex : 1/8000s) avec un diaphragme fermé (ex : f/36) et une sensibilité iso inférieure ou égale à 100. Votre cliché sera instantané et figera la scène.

Parfois (voire même très souvent) le photographe par souci d’esthétique et/ou de composition a besoin d’appliquer certains effets à sa photo (tels que des trainées lumineuses de voitures, des mouvements des nuages, un filet d’eau d’une cascade ou le mouvement de l’eau lissé…). Par conséquent, Il a besoin d’un temps de pose plus long. C’est là que les filtres ND entrent en jeu! 

Les filtres ND permettent de contourner cette problématique de temps de pose car ils réduisent tout simplement la quantité de lumière (sans modifier ou très peu les couleurs). On peut donc augmenter le temps sans toucher aux 2 autres paramètres (ouverture du diaphragme et sensibilité).

Différents modèles de filtres ND

Il existe différents modèles de filtres ND comme je l’ai dit plus haut. Chaque modèle a une opacité de verre différente qui va laisser plus ou moins passer la lumière. La nomenclature des filtres ND se présente comme ceci : NDxC (où C est le chiffre multiplicateur de temps).

  • Pour un filtre NDx4, le temps de pose est multiplié par 4 
  • Pour un filtre NDx8, le temps de pose est multiplié par 8
  • Pour un filtre NDx1000, le temps de pose est multiplié par 1000

Parmi les filtres ND avec une seule opacité, on peut aussi trouver des filtres ND variables. Le filtre ND variable dispose de deux verres dont un permet de faire varier l’opacité (exemple pour un filtre : variation allant de ND8 à ND400). Il se comporte dans son fonctionnement comme un filtre polarisant. Je n’ai pas testé ce genre de filtre ND mais sachez que beaucoup d’avis divergent sur leur utilisation. En effet, l’utilisation de ce type de filtre a tendance à créer des grosses dérives de couleurs et peut augmenter le flare en cas de lumière directe dans l’objectif.

Cas concret : NDx4

Imaginons une photo avec une bonne exposition dont les 3 paramètres fondamentaux sont :

Temps de pose = 1s 

Ouverture = 9

Sensibilité = 100

Lorsque l’on va mettre le filtre NDx4 sur son objectif pour obtenir la même photo avec la même exposition, il faudra établir :

Temps de pose = 4s (1s multiplié par 4) 

Ouverture = 9

Sensibilité = 100

Certaines marques de filtres (notamment B+W) adoptent une nomenclature ND C (où C est la puissance de 10 par laquelle il faut multiplier le temps). C’est le cas pour mon ND1000 de B+W. Sur l’anneau métallique du filtre on peut lire : B+W ND 3 (ce qui correspond à 10 puissance 3 = 1000 )

L’utilisation du filtre ND

Son utilisation peut différer quelque peu selon son degré d’opacité. En effet, je dispose de deux filtres ND (ND8 et ND1000). Selon la luminosité ambiante de ma composition et le degré de mouvement que je veux capturer, je vais privilégier l’un ou l’autre. Mais la procédure pour prendre une photo en pose longue avec un filtre ND est toujours la-même.

Mon conseil d’utilisation :

  • Placez votre trépied ainsi que votre reflex.
  • Utilisez une télécommande programmable ou le retardataire (mais sachez que je recommande l’utilisation d’une télécommande, car avec un filtre ND 1000 le temps de pose dépasse souvent les 30 secondes et par conséquent le mode Bulb est indispensable).
  • Réglez l’appareil en mode Manuel (M) : Établissez une sensibilité ISO très faible (50 ou 100) et définissez une ouverture du diaphragme selon votre composition (Info : lorsque je prends des photos de paysages, j’établis une ouverture entre f/9 et f/11 pour que ma composition soit nette dans son ensemble). Puis réglez le temps pour avoir une bonne exposition.
  • Faites votre cadrage et établissez une mise au point manuelle
  • Notez la valeur du Temps que le reflex vous indique.
  • Vissez le filtre ND sur l’objectif.
  • Réajustez le temps en multipliant par le coefficient de votre filtre ND (si c’est un filtre ND8, il faut multiplier par 8)
  • Programmez le temps calculé sur votre télécommande
  • Et enfin déclenchez et armez vous de patience (si c’est le matin, profitez en pour prendre un bon café chaud tout juste sorti du thermos, ;o))

Retour d’expérience du terrain :

  • Lorsque votre scène dispose d’une faible luminosité, faites la mise au point avant de mettre le filtre ND. Sinon dans le viseur, vous ne verrez plus rien (surtout pour le ND400 ou ND1000). J’ai pour habitude de surexposer temporairement ma photo en mode LiveView pour faire la mise au point manuelle et je réadapte ensuite le temps calculé selon le filtre utilisé.
  • Si votre temps de pose dépasse quelques minutes, gardez en tête que le reflex numérique aura également besoin de quelques minutes pour traiter l’image et réduire le bruit. (Exemple : 2 minutes de temps de pose = 4 minutes de traitement approx.). Tant que ce traitement n’est pas terminé vous ne pourrez pas prendre d’autres photos.Vous risquez donc de passer à coté de l’instant magique. Une option est disponible dans le menu de votre appareil pour désactiver ce post-traitement.
  • N’abusez pas non plus du temps de pose car du bruit peut apparaître rapidement sur votre photo. A ce moment là, privilégiez une filtre ND moins opaque .
  • L’utilisation du filtre B+W ND1000 affecte quelque peu les couleurs de votre photo finale : ce filtre donne des tons chauds. Travaillez en RAW puis avec votre logiciel de retouche (lightroom par exemple) réglez à nouveau la balance des blancs pour retrouver les couleurs d’origines.
  • Généralement, le ND8 m’est utile en début et fin de journée (Golden Hours) et le ND 1000 en pleine journée.
  • Il est possible de coupler deux filtres ND avec le filetage externe. A ce moment là, il est nécessaire de multiplier les valeurs (Exemple : Si je couple mon ND8 et mon ND1000, mon temps de pose final sera : Temps de pose original x 8 x 1000)
  • Il est possible de coupler un filtre ND et un filtre polarisant. Comme le filtre polarisant est quelque peu opaque, il est nécessaire de prendre en considération ce paramètre et d’augmenter le temps de pose pour retrouver une bonne exposition de la photo.

Outils à disposition

Vous allez vite vous rendre compte que vous n’aurez pas forcément le temps d’entrer dans des calculs fastidieux. Lors des Golden Hours, la luminosité change rapidement donc il est nécessaire d’être opérationnel au bon moment pour capturer le moment magique. C’est pourquoi il existe des applications vous permettant d’avoir les différents valeurs de Temps pour différents filtres ND. Je vous conseille donc de lire mon article sur les applications Iphones

Je vous propose de faire un tour sur le groupe flickr « ND110 » pour visionner les rendus que l’on peut avoir avec un filtre ND1000. Voilà, je n’ai plus qu’à vous souhaitez bon shoot avec votre filtre ND !